• Libellé inconnu,

Séminaire LINP2: Arnaud Boutin & Nicolas BESSOT

Publié le 23 janvier 2024 Mis à jour le 23 janvier 2024

Rôle des Fuseaux de Sommeil dans la Consolidation de la Mémoire Motrice et Influences Réciproques de l'Activité Physique et de l'Horloge Circadienne sur la Performance et la Prévention de l'Hypovigilance

Date(s)

le 14 mars 2024

Horaires : à partir de 13h30
Lieu(x)

Bâtiment Alice Milliat (S)

Amphi S2
Arnaud Boutin
Maître de Conférences - Université Paris-Saclay, CIAMS

Functional role of sleep spindles in motor memory consolidation
Sleep benefits motor memory consolidation, which is mediated by thalamocortical spindle activity and associated memory reactivations during non-rapid-eye-movement (NREM) sleep. I will present a series of experiments studying the role of sleep spindles in memory consolidation through several experimental paradigms. Using simultaneous electroencephalographic and functional magnetic resonance imaging (EEG-fMRI) sleep recordings, we revealed that the temporal cluster-based organization of spindle activity may serve as a rhythmic sleep consolidation mechanism. This mechanism allows the timed and repeated reactivation of a functional subcortical-cortical network involved in motor skill learning (hippocampus, striatum, thalamus, and motor-related cortical regions). In addition, using a short-term sensorimotor restriction (i.e., limb non-use) paradigm, we further demonstrated that the coupling and hierarchical nesting of NREM sleep rhythms may be essential for motor memory consolidation, with post-learning neuroplasticity being linked to inter-hemispheric sleep regulations over primary sensorimotor regions. All findings will be discussed in relation to previous sleep consolidation models and with reference to our recently developed sleep spindle framework for motor memory consolidation.
 

Nicolas BESSOT
MCF-HDR, UFR STAPS, UMR COMETE, INSERM, Université Caen-Normandie
 
Chronobiologie : Activité physique et effets réciproques  
Plusieurs études menées sur des sujets humains ont démontré qu’il existe une amélioration significative des performances physiques et sportives (anaérobie, aérobie, force musculaire, fatigue) effectuées le soir par rapport au matin. Dans une première partie, nous nous attacherons à synthétiser notre apport à la littérature concernant ce champ d’investigation. Si l’horloge circadienne influence la performance physique, Il existe désormais suffisamment de données pour affirmer que l’activité physique agit en retour sur l’horloge circadienne et le sommeil. Dans une seconde partie, nous proposerons une synthèse de nos travaux sur les effets de l’exercice physique aigu ou chronique sur le sommeil et le rythme veille-sommeil. Dans une dernière partie, nous présenterons les travaux récents sur la mesure et la prévention de l’hypovigilance et les contre-mesures à l’hypovigilance. Enfin, nous tenterons de synthétiser les compétences et matériels que nous possédons et qui pourraient susciter des collaborations entre nos deux laboratoires.

Mis à jour le 23 janvier 2024